MENU

les mots croisses

entradas con palabra clave: arte | volver

Diccionario analógico. Cine y arquitectura.

El cine y la arquitectura comparten una historia de encuentros. El séptimo arte ha necesitado de la arquitectura, del marco construido, como telón de fondo de las acciones desarrolladas en la pantalla. El cine ha permitido establecer una mirada diferente sobre el territorio artificialmente construido en el que los hombres habitamos, una mirada subjetiva, intencionada y distante. El diccionario aborda la posibilidad de diseccionar intencionadamente el trabajo del arquitecto y del cineasta mediante un posible conjunto de términos comunes.
lire la suite

Magritte. Mots, images, cinéma et architecture

René Magritte publie « Les mots et les images » en 1929. L'architecture de ses peintures et ses expériences cinématographiques s'inspirent de ce hiéroglyphe à lectures multiples.
lire la suite

De consolatione Philosophiae

La obra Consuelo de la filosofía [Boecio, 523] plantea un diálogo entre el autor y Filosofía, un personaje alegórico femenino al que Boecio increpa e interroga, intentando obtener respuestas sobre el incomprensible destino humano, la imposibilidad de conseguir una felicidad permanente, la fortuna y los bienes que ésta acarrea y la injusticia humana, por la cual los justos son castigados y los injustos obtienen recompensas terrenales.
lire la suite

De la musique. Conversations.

Ce texte est né comme un commentaire personnel sur un riche dialogue à double sens établi entre l'écrivain Haruki Murakami dans son livre De la musique. Conversations. En cours de route, d'autres interlocuteurs se sont fictivement joints à la conversation.
lire la suite

Georges de La Tour dans Tous les matins du monde

Alain Corneau avoue s'être inspiré de l'œuvre des peintres baroques Lubin Baugin et Georges de La Tour pour étudier la composition de certains cadres et le traitement intime de la lumière dans le film Tous les matins du monde, sorti en 1981.
lire la suite

Philip Glass y Jean Cocteau. Opéra et cinéma.

Philip Glass compose entre 1991 et 1996 une trilogie d'opéras basée sur trois films homonymes de Jean Cocteau. Travaillant toujours avec un profond respect et une grande admiration pour le réalisateur français Philip Glass réalise une transcription entre le champ cinématographique et le monde de l’opéra très différent dans les trois cas.
lire la suite

Femmes pionnières du cinéma

La première présence reconnue des femmes au monde du cinéma a été dans le domaine de l'interprétation. Deux autres métiers ont toutefois été exercés dès le début pour des raisons très différentes, principalement par le monde féminin: le montage de films et le contrôle de la continuité pendant le tournage et la postproduction. Bien que le domaine dans lequel cette nécessaire reconnaissance du rôle important de la femme dans le monde du cinéma devienne plus pertinent soit, sans aucun doute, celui de la réalisation.
lire la suite

L’utilite De L’inutile: Manifeste. [2013]

Si l'utilité de l'inutile, l'inutilité de l'utile, n'est pas comprise, l'art n'est pas compris [Eugène Ionesco] Le professeur de littérature italienne Nuccio Ordine recueille, ordonne et commente dans son intéressant livre "L'utilité de l'inutile. Manifesto" un ensemble de textes de divers penseurs sur l'utilité de toutes ces connaissances dont la valeur essentielle est précisément d'être étranger à tout objectif utilitaire. Un livre totalement recommandé.
lire la suite

Le regard unique. Un architecte pense le cinéma

Abada Editores a publié en janvier 2019 mon livre La mirada única. Un arquitecto piensa el cine [Le regard unique. Un architecte pense le cinéma]. Juan Deltell Pastor.
lire la suite

Le cinéma parle de lui même

Depuis sa création, le cinéma a eu besoin de parler de lui-même, sous des aspects aussi différents que les hommages, la parodie, la mémoire, la critique, la nostalgie, la caricature, la satire et même le plagiat. Les situations dans lesquelles le spectateur est conscient de la mise en scène, en explicitant l’artifice qu’implique la construction cinématographique, sont particulièrement significatives.
lire la suite

La séduction du Plan-séquence

De nombreux artistes de disciplines très diverses ont ressenti l'attrait d'inclure dans leurs œuvres un plan-séquence, une ressource formelle toujours difficile à réaliser. The Rope [Alfred Hitchcock, 1948], Touch of Evil [Orson Welles, 1957] ou Der Lauf der Dinge [Peter Fischli et David Weis] constituent des bons exemples.
lire la suite

Gramática del arte (1993)

Le composé de deux moitiés gauches d'un visage peut être curieux, mais pas passionnant. La symétrie pourrait être décrite comme l'équilibre axial, mais l'équilibre le plus stimulant est celui asymétrique. C'est-à-dire l'équilibre d'un kilo de plumes et d'un kilo de plomb. Le volume diffère, mais la balance montre l'équilibre.
lire la suite

Comprendre un photography (1972)

Les photographies témoignent d'un choix humain exercé dans une situation donnée. Une photographie est le résultat de la décision du photographe que cela vaut la peine d'enregistrer que cet événement particulier ou cet objet particulier a été vu. Si tout ce qui existait était continuellement photographié, les photographies n'auraient aucun sens.
lire la suite

Le déclin du mesonge (1891)

Ceux qui n'aiment pas la Beauté plus que la Vérité ne connaîtront jamais le sanctuaire le plus intime de l'art.
lire la suite

The Naming Of Cats (1939)

T. S. Eliot publie en 1939 son livre Old Possum’s Book of Practical Cats, qui comprend le poème The Naming Of Cats[Comment appeler son chat].
lire la suite

Mies et Rothko. Chronique d’un [dés] accord.

Si une chose vaut la peine d'être faite une fois, cela vaut la peine de le faire encore et encore - l'explorer, l'examiner, exiger par sa répétition que le public la regarde.
lire la suite

Gould et Monsaingeon. Forme, structure et méthode.

Un hôtel de Toronto a témoigné en juillet 1972 la première rencontre entre Glenn Gould et Bruno Monsaingeon. L'amitié fructueuse développée entre eux depuis 10 ans nous a légué un important ensemble de documents audio-visuels et de textes écrits, essentiels pour comprendre le processus créatif du pianiste, donnant des clés sans doute extrapolables à d'autres domaines créatifs tels que l'architecture.
lire la suite

Le corbeau de Poe

Le dernier jour de Février 1845 The Evening Mirror publie le poème le plus célèbre d’ Edgar Allan Poe, The Raven [Le corbeau]. En réponse à certaines critiques, le poète publie un an après son essai Philosophy of Composition [La philosophie de la composition].
lire la suite

Écrire debout (1991)

Un artiste peut de son côté accepter tous les honneurs, à condition que son œuvre les rejette
lire la suite

Exercices pour semer des éclairs

L'artiste colombien Nicolas Paris (Bogotá, 1977) présente depuis le 10 février et jusqu'au 1 mai 2017 dans l'espace CaixaForum de Barcelone son projet Ejercicios para sembrar relámpagos [Exercices pour semer des éclairs], une réflexion sur la relation entre l’art et le spectateur qui analyse comme l'importance ne réside pas aux objets utilisés pour créer une œuvre déterminée, mais à la relation formelle et syntactique qui s'établit entre eux.
lire la suite

Abstracció en arquitectura: una definición (2000)

La procédure abstraite dévie le travail architectonique vers l’aspect syntaxique, en donnant la priorité aux règles de construction formelle de l’objet lui-même; l’intérêt se déplace, alors, depuis les éléments vers les relations qui s’établissent entre eux et vers les principes de composition qui les règlent. lire la suite
lire la suite

Order and Form (1955)

Le principe formel émerge des éléments structuraux qui lui sont inhérents. Un dôme n'est pas conçu au moment où se posent les questions du comment le construire.
lire la suite

Spatial Bodies (2016)

Stefan Larson, artista sueco residente en Otsu (Japón) y creador del movimiento artístico AUJIK, transforma en uno de sus últimos proyectos multimedia (Spatial Bodies, 2016) la ciudad de Osaka en un organismo vivo.
lire la suite

Guido Crepax: l’architecte de Valentina

J’aime bien le jeu de la double vie, le monde de la fantaisie où tout peut arriver. La beauté de la fantaisie serait autrement sans le revers de la monnaie, la réalité.
lire la suite

La Déshumanisation de l’art (1925)

Extracto del ensayo de Ortega y Gasset La deshumanización del arte (1925)
lire la suite

La séduction de Amalienburg

Le pavillon de chasse Amalienburg, et en particulier son Spiegelsaal [Salle des miroirs] a été source d'inspiration pour de nombreuses œuvres de disciplines créatives très différentes.
lire la suite

Petit Pierre

Pierre Avezard, analphabète et affligé des graves maladies depuis sa naissance, consacra quarante ans de sa vie à récupérer le matériel inutilisable des décharges pour la construction d'un rêve, avec l'aide unique de ses mains: un énorme et magique installation animée qui est aujourd'hui possible de visiter au musée la Fabuloserie.
lire la suite

Anish Kapoor chez Le Corbusier

À l’occasion du cinquantième anniversaire du décès de Le Corbusier (1965), le couvent de La Tourette accueille entre le 10 Septembre 2015 et le 3 Janvier 2016 l’œuvre du artiste indien Anish Kapoor (Bombay, 1954), un intéressant dialogue entre l’art contemporain et l’architecture moderne.
lire la suite

Cal Lane. Broderies et dentelles solides

J’aime travailler comme avocat du diable, en utilisant la contradiction comme véhicule pour trouver mon chemin vers une image empathique, une image d'opposition qui croit un équilibre - ainsi que un affrontement - au moyen de la comparaison et le contraste entre des idées et des matériels.
lire la suite

Fondation Calouste Gulbenkian

Nous ne pouvions pas faire le travail de chacun séparément, nous savions comment collaborer à la défense de points de vue et une expression architecturale d'une extrême simplicité, raffinée et précise qu'il pourrait fournir une plate-forme de compréhension: la continence formelle, le contrôle de l’échelle et une articulation volumétrique, spatiale et structurelle avec une lecture immédiate.
lire la suite